Le projet innovant (formation initiale et continue)

Durant l'année universitaire, une partie des étudiants suit la formation initiale ou continue, tandis que les autres sont en alternance en entreprise.

Durant les "périodes entreprise" des alternants, les étudiants en formation initiale ont la charge de répondre à une commande de développement instrumental. (voir rapport de projet 1-2012 et rapport de projet 2-2012)

Exemples de commandes

1ère commande : Mesure de forme de pièces sur une chaîne de fabrication : Profilométrie par projection de franges

Lors de la fabrication de pièces mécaniques de précision (éléments de moteurs, pistons), il est nécessaire de vérifier rapidement à un moindre coût que la pièce réalisée correspond aux exigences attendues (profil et courbure des formes correctes). Une méthode pour déterminer l’aspect des pièces est d’obtenir la forme de l’objet grâce à une série d’images de l’objet sur lequel sont projetées des franges. Un algorithme numérique permet alors de déterminer la hauteur de l’objet.   

Le but de ce projet est de mettre en place un tel système à moindre coût permettant de déterminer la surface d’un objet sur une surface de quelques cm². Celui-ci devra comprendre :

            - Un système optique permettant d’obtenir des franges rectilignes  sur une surface de quelques cm² (par exemple par voie interférométrique), la position des franges devant pouvoir être contrôlée par ordinateur.

            - Un système d’acquisition d’images permettant d’enregistrer et d’analyser les images afin de permettre de déterminer la forme de l’objet

            - Une interface utilisateur permettant d’obtenir les principales caractéristiques de l’objet étudié (hauteur maximale, courbure de l’objet…)

Le rapport final de cette étude devra permettre de déterminer les performances de cette méthode (précision de la méthode, limite de résolution).


 2ème commande : Analyse de distribution de taille de particules : granulométrie laser

Lors de synthèse de poudres nano ou micrométriques il est important de connaître le plus précisément possible la répartition en taille des particules, la microscopie optique ou électronique peut répondre à ce genre de problématique mais nécessite des investissements en matériel et en personnel important. Aussi préfère t'on généralement des méthodes optiques plus automatisables. Le principe est d'envoyer un faisceau de lumière cohérent sur des poudres en suspension en solution. Chaque particule se déplace selon un mouvement brownien. L'analyse de la lumière diffusée en fonction du temps permet alors d'extraire la taille des particules présentes.

Le but de ce projet est de mettre en place un tel système à moindre coût permettant de déterminer la distribution de taille d'une solution colloïdale. Celui-ci devra comprendre :

            - Un système optique pour collecter la lumière diffusée de façon optimale.

            - Un système d’acquisition du signal permettant d’enregistrer et d’analyser le signal du détecteur optique afin de déterminer la distribution de taille.

            - Une interface utilisateur permettant d’obtenir les principales caractéristiques de la solution étudiée (taille moyenne, largeur de la distribution …)

Le rapport final de cette étude devra permettre de déterminer les performances de cette méthode (précision de la méthode, limite de sensibilité en taille et en concentration).